Comment soulager la ménopause avec des plantes ?

soulager la ménopause

Publié le : 12 janvier 20217 mins de lecture

La ménopause est une période qui peut être très désagréable pour les femmes. En effet, durant cette étape de la vie, plusieurs troubles peuvent apparaître à savoir des bouffées de chaleur, la prise de poids, des troubles du sommeil et dysfonction sexuelle dont l’intensité varie d’une femme à une autre. Mais il existe des plantes pour ménopause qui peuvent aider à passer cette étape.

Pour réduire les bouffées de chaleur, utilisez la sauge

La plupart des femmes à la ménopause font face à des bouffées de chaleur. En effet, à cette période, les ovaires produisent de moins en moins d’œstrogènes. Pour pallier ce phénomène et pour stimuler la production, le cerveau envoie des hormones en abondance. Mais cela provoque une augmentation soudaine de la température du corps. Mais, il est très bien possible de lutter contre cet état en utilisant la sauge. Il est utile de savoir qu’une étude réalisée en Suisse en 2011 sur 71 femmes âgées en moyenne de 56,4 ans et souffrant d’au moins 5 bouffées de chaleur par jour, pour démontrer les effets de la sauge sur ce phénomène, a montré qu’après 1 mois de traitement à base de feuille de sauge, l’intensité des bouffées de chaleur a été réduite de 50% en moyenne, puis de 64% après 2 mois. 100% des bouffées de chaleur d’intensité très forte ont disparu, pour 79% d’intensité forte, 62% d’intensité modérée et 46% de faible intensité. A partir de ces résultats, les chercheurs ont en déduit que la sauge est une plante qui peut très bien soulager les bouffées de chaleur chez les femmes en période de ménopause. De plus, cette plante a également des effets sur les sueurs nocturnes. En outre, d’après les expériences faites, la sauge est une plante qui est très bien tolérée. Vous pouvez utiliser différentes parties de cette plante pour bouffée de chaleur dont ses feuilles sèches. Pour cela, il vous suffit d’infuser 1 à 3 g pendant 5 à 10 minutes dans 150 ml d’eau bouillante, à consommer 3 fois par jour. Vous pouvez également utiliser sa  teinture (1:10) en raison de 25 gouttes, 3 fois par jour ; ou en extrait liquide (1:1) avec une dose de 1 à 3 ml, 3 fois par jour ; ou encore en extrait sec (5,5:1) de 180 à 360 mg, 3 fois par jour. Cependant, il n’est pas conseillé de faire un usage prolongé de l’extrait alcoolique ou de l’huile essentielle de sauge car cela pourrait être toxique pour le système nerveux et provoquer des convulsions. De même, cette plante ne doit pas être utilisée chez les personnes épileptiques ni chez les femmes enceintes. Si vous êtes intéressés par ce sujet concernant la phytothérapie ménopause bouffée de chaleurcliquez ici pour plus d’informations.

La ballote et le mélilot

La ballote et le mélilot sont des plantes qui peuvent être utilisées comme traitement ménopause phytothérapie car elles agissent sur les bouffées de chaleur et l’anxiété. La ballote est une plante qui apaise malgré son parfum un peu fort. Il est possible de la consommer seule comme antispasmodique, sédative, etc. pour ses vertus apaisantes et calmantes. Toutefois, elle est déconseillée pour les personnes présentant des troubles hépatiques. Quant au mélilot, cette plante contient des coumarines, substances naturelles, organiques et aromatiques. Mais faites attention de bien sécher cette plante car si elle est mal séchée et qu’elle fermente, elle peut être dangereuse. En effet,  la coumarine va se transformer en dicoumarol qui est un anticoagulant causant des hémorragies graves s’il est utilisé à fortes doses. Pour cette raison, cette plante n’est pas conseillée pour un  traitement anti-agrégant ou anticoagulant. Pour éviter cela, il est conseillé de consommer ces plantes en infusion. Le mélilot est plus conseillé pour les femmes en période de pré-ménopause car elle va agir sur le système nerveux et va avoir tendance à apaiser. De plus, cette plante présente également une action circulatoire qui aide à avoir une meilleure circulation sanguine tout en le fluidifiant. Vous pouvez très bien le mélanger avec d’autres plantes comme la mélisse ou l’aubépine.

Le ginseng et la mélisse

Le ginseng est une plante qui aide l’organisme à lutter contre les déséquilibres dont il est l’objet pendant la ménopause. Cette plante agit comme un tonifiant qu’il est conseillé de prendre en cas de fatigue et de stress. Si vous préférez le prendre en tisane, vous devez pour cela ajouter 1 cuil. à café de poudre de racine dans 150 ml d’eau bouillante, à consommer 3 tasses par jour pendant 3 ou 4 semaines. Si par contre, vous aimez plutôt le consommer en comprimés ou en gélules, vous devez respecter la posologie indiquée par le laboratoire et ne surtout pas prolonger la cure au-delà de 3 mois. Pour ce qui est de la mélisse, elle présente un effet bénéfique sur le moral. Cette plante agit comme un relaxant efficace en cas d’anxiété, de nervosité ou d’irritabilité. De plus, elle peut exercer  une action phytoprogestérone. Si vous le consommez en tisane, ajoutez 5 cuil. à café de feuilles dans 150 ml d’eau bouillante, et prenez 2 tasses de cette infusion par jour. Par contre, en teinture mère, vous devez respecter la posologie indiquée par le laboratoire.

Millepertuis et trèfle des près

Le millepertuis est conseillé pour le traitement des dépressions légères, des états d’anxiété et de la fatigue liée aux dérèglements hormonaux. Pour le consommer en tisane, ajoutez 2 cuil. à café de tiges de cette plante dans 150 ml d’eau bouillante, et prenez 1 ou 2 tasses par jour le matin et le soir. En outre, en teinture mère, gélules ou comprimés, il est recommandé de consulter d’abord un avis médical et de respecter la posologie indiquée par le laboratoire. Pour le trèfle des prés, il contient des phytoestrogènes qui soulagent certains troubles hormonaux. Il est utile pour prévenir des maladies liées à l’âge, notamment l’ostéoporose. Pour le consommer en tisane, infusez 2 cuil. à café de fleurs séchées dans 150 ml d’eau bouillante, et boire 3 tasses par jour.

Plan du site