Quand doit-on faire appel à un psychothérapeute TCC ?

Publié le : 16 janvier 20193 mins de lecture

L’offre de soins et d’accompagnement des personnes vivant une souffrance psychique est variée. Il n’est pas facile de se repérer dans le monde des psychiatres ou des psychologues TCC. Les différentes psychothérapies réalisés par des spécialistes, l’organisation des soins, les différentes structures sociales et médico-sociales varient et un patient doit trouver un parcours adapté.

Un grand nombre de problèmes psychiatriques sont détectés avec beaucoup de retard notamment les troubles du comportement alimentaires (TCA), les problèmes d’addiction de drogues, d’alcool…, la dépression ou les troubles anxieux. Les personnes atteintes de troubles obsessionnels-compulsifs (TOC) consultent 10 ans après l’apparition des symptômes? Autant dire que cela signifie 10 années de souffrance. Que dire des personnes ayant une phobie sociale, qui traînent ce handicap pendant des années, avec, à la clé, des conséquences importantes tant dans leur vie personnelle, sociale professionnelle. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les chiffres concernant la dépression sont alarmants : 5% de la population en souffre actuellement et on estime que 15% de la population auront au moins une dépression au cours de leur vie. Concernant les addictions, 17% de la population présentera un problème addictif au cours de la vie, dont 13.5% pour l’alcool et 6.1% pour les substances illicites. La différence entre ces deux pourcentages est due au fait que certains patients présenteront les deux types d’addiction. Par conséquent, il est important de consulter un psychiatre TCC, un psychologue comportementaliste au moindre doute plutôt que de laisser s’installer une situation de souffrance psychique. Le psychiatre comportementaliste pourra venir en aide aux patients souffrant de troubles du comportement ou de pensées négatives néfastes au bien être mental d’un individu. Prendre la décision de consulter un psychiatre TCC n’est pas facile. Personne n’y va de gaité de cœur et préfère souvent garder au fond de lui cette souffrance, cette honte avec la peur sournoise d’être fou. Heureusement, on constate que la majorité des personnes recourant à un psychiatre comportementaliste sont tout à fait sain d’esprit. Simplement, ils ont besoin d’une aide, souvent temporaire, un peu comme lorsqu’on se casse une jambe et que l’on a besoin de béquilles pour quelques jours. Voilà exactement le rôle du psychologue ou psychiatre TCC. Commencez par vous familiariser avec les techniques TCC car elles peuvent être une solution à des souffrances inutiles. Les psychothérapeutes regroupent différents praticiens. Ils exercent en libéral et les honoraires sont fixés avec chaque patient et ne sont généralement pas remboursés par la Sécurité Sociale.

———————————————————–

Pour bien choisir son psy en TCC consultez la page suivante :

e-psychiatrie.fr/choisir-bon-psy/

Plan du site